• Illus
    Hêtre rangé chez un client
  • Illus
    Hêtre rangé chez un client

Stockage du bois de chauffage


  • Emplacement
    L'emplacement de stockage doit de préférence être ventilé et disposer d'un espace équivalent à une année de consommation, cela afin d'assurer au bois un séchage optimum.

    Organisez votre rangement : faites en sorte que vous puissiez avoir accès sans problème à la fois au bois d'allumage, au bois refendu et au bois rond, de diamètre plus ou moins gros, etc...

  • Séchage
    Le séchage du bois est capital. En effet, la présence d'eau dans le bois de chauffage absorbe énormément d'énergie lors de la combustion. Du bois vert, fraîchement abattu contient jusqu'à 50% d'humidité. Le maximum est de 20 %, 12 à 15 % étant l'idéal. La valeur thermique/calorifique d'un bois à 15 % d'humidité est d'environ 4,1 kWh/kg.

    L'écorce et l'aubier brûlent beaucoup moins bien que le duramen au centre. C'est pourquoi, un bon bois de chauffage est toujours fendu. On atteint ainsi rapidement la température nécessaire à une bonne combustion de l'écorce. En outre, une fois fendu, le bois sèche nettement plus vite. Sans oublier que plus le bois utilisé est petit, plus la surface de contact sera importante et plus la combustion sera efficace.